Accès rapide

0

Trois conseils pratiques pour la conduite hivernale

Publié le 31 décembre 2017

La conduite en hiver exige que l’on modifie un peu notre comportement derrière le volant. Ceux et celles qui conduisent depuis longtemps le savent, mais après avoir passé plusieurs mois à conduire sur les routes dégagées de l’été, il est toujours bon de se souvenir qu’en hiver, la conduite exige une approche plus patiente et plus linéaire.

En effet, les routes enneigées et glacées affecteront grandement la stabilité de notre véhicule, et bien sûr les distances de freinage s’allongent. Ainsi, il faut s’assurer de se donner tout l’espace nécessaire, et quand nous devons tourner ou changer de direction, il faut le faire de manière posée.

Voici donc 3 conseils pour assurer une conduite hivernale sécuritaire.

Pour commencer, il faut ralentir

Avant toute chose, il est important de ralentir en hiver. En conduisant à une vitesse raisonnable, on se donne tout le temps pour ralentir de manière sécuritaire, et notre véhicule sera également plus stable dans les courbes.

Donc, premier conseil, si vous conduisez sur une route enneigée ou glacée, assurez-vous de ne pas dépasser les limites de vitesse. Celles-ci servent de guide, mais il ne faut pas non plus hésiter à ralentir encore plus si jamais les conditions routières sont particulièrement difficiles.

Lorsque vous changez de direction, évitez les gestes brusques. Il faut éviter les coups de volant et les accélérations vives lorsque la route n’est pas dégagée. Adopter une approche linéaire et se souvenir que notre véhicule ne performera pas exactement comme on le croit lorsque la route est glissante est primordial.

Les bons pneus font toute la différence

En hiver, il faut s’assurer d’avoir le bon équipement pour affronter les conditions routières difficiles. Or, il est très important de s’assurer d’avoir de bons pneus d’hiver qui sont encore en bonne condition. Ils feront toute la différence. Si vous n’êtes pas certain que vos pneus sont encore bons, sachez que la bande de roulement doit avoir une épaisseur d’au moins 4,8 mm si vous voulez être certain que les pneus pourront passer l’hiver au complet.

Finalement, il faut protéger la voiture

Il est important de protéger sa voiture en hiver. Ce faisant, l’on assure une meilleure valeur de revente tout en évitant des réparations dispendieuses au printemps. Une pellicule de plastique appelée plus communément « wrap » est alors très utile, tout comme des tapis d’hiver. Ces derniers protègent vous tapis d’origine contre le calcium et autres saletés tandis que le wrap protège votre carrosserie contre les petites roches omniprésentes en hiver.

Pour en savoir plus sur les techniques de conduite hivernale à mettre de l’avant cet hiver, contactez-nous dès aujourd’hui chez Mini Ottawa.


Véhicules neufs

Vous n'avez aucun véhicule sélectionné

Selectionez un autre véhicule neuf pour comparer.

 Véhicules neufs pour comparer.

Véhicules neufs en inventaire

Vous n'avez aucun véhicule sélectionné

Selectionez un autre véhicule neuf pour comparer.

 Véhicules neufs pour comparer.

Véhicules d'occasion

Vous n'avez aucun véhicule sélectionné

Sélectionner un autre véhicule d'occasion pour comparer

 Véhicules d'occasion pour comparer.